Banque

Le système d’interdépendance bancaire

Le système d’interdépendance bancaire

L’économie est de nos jours mondialisée, globalisée, et il en retourne de la même sorte pour la finance et notamment les banques. Les banques fonctionnent donc toutes entre elles. Rattachées à des banques centrales, la BCE pour l’europe, la Fed pour les états unis, et bien d’autres encore, elles utilisent alors la monnaie de leur banque centrale respective. Les banques de l’union européenne européennes, à l’exception de l’Angleterre avant le brexit, utilisent l’euro, les banques étasuniennes utilisent le dollar, les banques chinoises le yuan. Des crypto monnaies existent également, séparées elles de toute banque centrales, de tout émetteur. Voilà pour les monnaies. Les banques dépendent donc d’une banque centrales, mais aussi et surtout des autres banques. Elle sont reliées dans ce qu’on appelle un système d’interdépendance. Qu’est ce donc que le système d’interdépendance bancaire ?

Pour comprendre le système d’interdépendance bancaire, il faut d’abord expliquer comment les banques fonctionnent, comment elles arrivent à tirer du bénéfice. Je ne parle pas ici des géants comme lehman brother, et des autres banques d’affaires, je parle des banques de particuliers. Il est aussi important de rappeler que ce système d’interdépendance est essentiel à leur survie, car les banques ne disposent par exemple pas des fonds bancaires disponibles pour permettre à toute la population, si elle le voulait, de retirer sa monnaie. La monnaie fiduciaire est aujourd’hui minime et la plupart de l’argent est dématérialisé.

Les banques vont donc se rémunérer en misant en bourse et dans la finance l’argent de leur clients. Les clients leur font confiance en leur prêtant leur argent. Ce dernier va alors être placé dans des actions à rendement sur lesquelles les banques vont alors toucher les dividendes.

Les banques, pour pouvoir fournir la monnaie fiduciaire nécessaire à leur clients, vont alors faire circuler entre elles de l’argent, du liquide, pour alors alimenter leurs distributeurs. Les banques fonctionnent donc par un système de prêt et d’endettement mutuel. Et la confiance ne peut être établie que parce qu’il existe une boucle de l’endettement. En effet, chacune est endettée à une autre, et alors, puisque personne n’est endetté auprès d’un prêteur, elles se positionne en théorie sur un pied d’égalité et acceptent de prêter de l’argent plus facilement. C’est donc un système d’interdépendance bancaire, le seul qui leur permet de survivre et de subsister.

Et ce système n’est pas qu’à l’échelle national, il est à l’échelle continentale pour l’europe par exemple, c’est pour ça que la faillite d’une banque est si importante pour l’europe entière. Alors imaginez la faillite d’un état, c’est aussi pourquoi la faillite grecque était un enjeux de taille. Car ce système d’interdépendance est aussi étatique.

Tony
Hello tout le monde, moi c'est Tony ! Je suis un jeune rédacteur et à travers ce blog d'actualité je cherche à améliorer mes compétences de rédaction !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *